danerard's blog

18 février 2019

George Sand à Nohant de Michelle Perrot

Le pélerinage à Nohant est une expérience bouleversante quand on aime la femme, l'écrivain, que fut George Sand.

Le livre de Michelle Perrot se lit comme un roman et pourtant, il retrace la vie et l'oeuvre de George Sand, non pas d'une manière chronologique, mais toujours par rapport à la maison qui fut sienne, son bonheur et son boulet.

C'est toute une époque dans le centre de la France qui revit ici. Les arts, les idées, les êtres humains, les relations parfois difficiles.

Les idées nouvelles, la paysannerie, tout ce qui est cité dans l'oeuvre de George Sand est ici analysé, mais ce n'est jamais ennuyeux.

Posté par zermo à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 février 2019

Alex Lutz au théâtre Michel Simon à Noisy le Grand

On rit beaucoup à ce spectacle à la fois drôle, tendre et intelligent. Alex Lutz se moque des modes du temps, et nous fait rêver en mettant en scène un sublime cheval blanc.

L'ensemble est jubilatoire et l'artiste ne ménage pas sa peine, il tient la scène pendant deux heures.

Posté par zermo à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2019

La favorite de Yorgos Lanthimos

La Reine Anne a perdu 17 enfants nouveaux nés, ce qui lui a fait perdre son équilibre mental, qu'elle compense en mangeant.

Seule la duchesse de Marlborough la comprend, elles sont amies depuis l'enfance, et si elle ne manque jamais de lui dire la vérité, elle l'utilise aussi pour les fins du duc, son époux, qui combat la France et a besoin d'argent pour mener la guerre.

Arrive à Hampton Court une jeune femme, cousine de la duchesse, mais tombée dans la misère. Elle commence sa carrière à la cour comme femme de peine, mais petit à petit, elle va monter en puissance, et devenir indispensable à la reine.

Alors s'engage un combat de femmes, sur fond de ruses de cour.

La reine va se laisser manipuler et perdre son amie de toujours.

Trois comédiennes éblouissantes, une mise en scène virevoltante, sauf à abuser de focales arrondissant les lieux.

Quelques scènes improbables comme celle du bal, où la chorégraphie n'est pas très baroque...

Et l'on voit passer quelques homards!

Posté par zermo à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2019

l'aquarelle du jour le 15 février 2019

IMG_2894

Posté par zermo à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2019

Séance du 13 février 2019

IMG_2886

IMG_2887

IMG_2888

IMG_2891

Posté par zermo à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 février 2019

Le requiem des Abysses de Maxime Chattam

Guy et Faustine sont au repos dans le Vexin, après de lugubres aventures.

Mais le mal les poursuit, sous la forme de crimes sanglants commis dans les villages alentour. Ils enquêtent et découvrent l'assassin, mais il se serait pas seul, et Faustine est enlevée par d'autres malfrats, si bien que Guy rentre à Paris pour retrouver sa trace.

Epouvante, effroi, les évènements du Vexin vont amener Guy à se retrouver face au mal absolu, dans ce Paris 1900, au milieu de l'exposition universelle.

Il faut souvent avoir le coeur bien accroché!

Posté par zermo à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nicky Larson et le parfum de Cupidon de Philippe Lacheau

Action et drôlerie, avalanche de gags, on ne s'ennuie pas un instant.

Nicky Larson et son associée, Laura sont mandatés pour retrouver un parfum qui provoque chez celui ou celle qui le respire, l'amour pour celui ou celle qui le porte. Aventures, bagarres, relations troubles...

Et plein de "guest stars" dont Dorothée...

 

Posté par zermo à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2019

Roux au musée Jean Jacques Henner

IMG_2878

IMG_2879

IMG_2873

IMG_2882

IMG_2868

En plus des collections habituelles et des oeuvres de Jean Jacques Henner, une jolie exposition pour mettre en valeur la rousseur.

Posté par zermo à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2019

Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils s'aiment depuis toujours, mais ils sont noirs, et vivent à Harlem.

Et le jeune homme va se retrouver en prison pour un viol qu'il n'a pas commis.

Epaulée par sa famille, elle va se battre pour le faire libérer et mettre leur fils au monde.

Mais en dehors de cette histoire d'amour, c'est un réquisitoire contre la civilisation américaine où les blancs ne laissent pas de place aux noirs: peu de travail, peu d'argent, des difficultés pour se loger correctement.

Beaucoup de flashbacks pour construire l'histoire, et des photos en noir et blanc pour retracer la vie des noirs dans les années soixante.

Mais surtout une virtuosité cinématographique avec un travail sur la lumière et  les couleurs.

Superbe BO.

Un régal pour les yeux et le coeur. 

Posté par zermo à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2019

Double piège d'Harlan Coben

Maya fut militaire en Irak, et depuis son hélicoptère, elle a fait feu sur un camion civil. Depuis, elle cauchemarde toutes les nuits et un lanceur d'alerte a montré les images de l'incident sur internet, si bien qu'elle a dû quitter l'armée.

Elle a retrouvé son mari, Joe, héritier d'une riche famille, et leur fille Lily qui n'a que deux ans. Mais sa soeur Claire a été assassinée. Par qui? Son mari est tué devant ses yeux.

Elle va mener l'enquête, et remonter jusqu'à la jeunesse de son mari, lequel était loin de l'image lisse qu'il donnait.

Quel est le rôle de la famille dans tous les évènements? Est-elle victime d'hallucinations en raison de ses troubles postes traumatiques? Est-elle manipulée?

On suit avec passion l'enquête de Maya.

Posté par zermo à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]