Voilà un film comme je les aime! On rit, on pleure, on est ému, parfois bouleversé, et en plus, les causes qui sont défendues sont intelligentes.

Sous Thatcher ( thanks God, she's dead at last) la Grande Bretagne va devenir un autre pays, où les ouvriers seront plus pauvres et plus exploités, et les riches plus riches.

La grève des mineurs va laminer toute une partie du paysage. Des mois de grève pour rien, pour disparaître, surtout au pays de Galles.

C'est aussi l'époque où les Gays se font tabasser dans la rue, ou sont arrêtés par la police sans raison.

Alors, un groupe de jeunes gays et lesbiennes décide de collecter de l'argent pour les mineurs. Mais ils essuient refus sur refus de la part des comités de grève, jusqu'au jour où, sur un malentendu, ils recoivent l'émissaire d'un village gallois.

Et c'est le début de l'aventure commune. Pas facile de se comprendre, de s'apprécier, mais le petit groupe va s'intégrer, les mentalités vont changer dans le village.

Au point que pour la première gay pride à Londres, ce seront les mineurs qui défileront en tête du cortège!

Une galerie de portraits de personnages, vivants, émouvants, chaleureux.

Et le sida qui rôde....

Un film magnifique d'intelligence.