La vie d'une famille syrienne installée en Egypte entre la fin du 19° siècle et le départ après l'acession au pouvoir de Nasser.

Imbibés de culture française, catholiques-orthodoxes, ils sont devenus egyptiens sans l'être vraiment, mais y ont fait fortune.

Le récit est à la fois celui de l'oncle Michel et du petit fils, Charles, mais c'est surtout la figure du patriarche, Georges Batrakani qui domine le roman. Farouche défenseur de l'emblème de l'Egypte, le tarbouche, il fonde une usine qui va produire des millions de chapeaux au fil des années, avant que les militaires passent à la casquette.

De belles histoires d'amour, des grandes maisons pleines d'enfants...Une vision romantique et sentimentale d'une Egypte tolérante disparue.