Acteurs prodigieux, y compris les enfants, mise en scène à la Hitchkock, le noir qui fait peur. Ces scènes dans la pénombre.

Cette histoire de divorce qui se passe mal met mal à l'aise, parce que finalement, le méchant est-il vraiment si méchant? Il est la proie de ses instincts de chasseur qui refuse d'abandonner son gibier.

Les relations familiales sont finement analysées, dans ces familles moyennes, dans ces cadres de vie populaires.

La première scène, au tribunal, est un moment d'anthologie, avec ces acteurs qui se taisent, ces avocats qui parlent pour eux....Tous ces sentiments refoulés pour ne pas mettre en péril le jugement.

Du grand art.