Ecrit peu avant sa mort, l'auteur a noté dans sa vie des évènements,  des remarques, et les met bout à bout, sans filtre.

C'est joliment écrit.

La fin est plus autobiographique, concernant ses études et ses rapports avec Levy-Strauss, ses études sur le terrain en Afrique, mais sur le mode plaisant, pas sur le mode scientifique.