18 février 2018

Phantom thread de Paul Thomas Anderson

Une esthétique à couper le souffle. Chaque image est un tableau, tout y est parfait. Depuis les papiers peints façon William Morris, les meubles, les tissus. Une histoire d'amour entre un couturier anglais monomaniaque pour lequel seul compte son métier, et une jeune femme, serveuse dans un restaurant qui va petit à petit s'installer définitivement dans sa vie. Elle souffre, elle le regarde, elle l'aime, elle prend le risque de presque  l'assassiner pour mieux l'avoir à sa merci. Et y parvient. Un trio d'acteurs sublimes,... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2018

Le retour du héros de Laurent Tirard

Ce n'est pas un héros! C'est juste un homme qui a eu peur et a déserté, alors qu'il était capitaine dans l'armée de Napoléon. Mais en 1809, c'est un métier à haut risque. Juste avant de partir pour les champs de bataille, il s'est fiancé à Pauline et lui a promis de lui écrire, mais l'a laissée sans nouvelles. Comme la belle dépérit, sa grande soeur, Elisabeth, prend les choses en main et rédige des lettres soi-disant envoyées par le capitaine, lui inventant des aventures extraordinaires dans des pays lointains. Mais il... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2018

Ferdinand de Carlos Saldanha

Superbe dessin animé plein de tendresse. L'histoire d'un taureau qui ne veut pas se battre, s'échappe de l'endroit où il est elevé dans le but d'aller combattre dans les arènes, et va vivre avec une petite fille dans une ferme horticole, car cette énorme bête adore les fleurs. C'est d'ailleurs ce qui va entrainer sa perte, car pendant la fête des fleurs du village voisin, il va être capturé et ramené à la case départ. Il retrouve ses anciens camarades, qui n'ont pas changé et continuent à rêver d'être des taureaux de combat. Ils... [Lire la suite]
Posté par zermo à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2018

Jusqu'à la garde de Xavier Legrand

Acteurs prodigieux, y compris les enfants, mise en scène à la Hitchkock, le noir qui fait peur. Ces scènes dans la pénombre. Cette histoire de divorce qui se passe mal met mal à l'aise, parce que finalement, le méchant est-il vraiment si méchant? Il est la proie de ses instincts de chasseur qui refuse d'abandonner son gibier. Les relations familiales sont finement analysées, dans ces familles moyennes, dans ces cadres de vie populaires. La première scène, au tribunal, est un moment d'anthologie, avec ces acteurs qui se taisent, ces... [Lire la suite]
Posté par zermo à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2018

Star Wars : les derniers Jedi

Les Atrides au pays des Jedi! De lourdes histoires de famille, le fils qui a tué le père, l'oncle qui veut tuer le fils... Les rapports entre les personnages sont complexes, sur fond de guerre dans l'espace. Pas de récit linéaire, mais des scènes en parallèle entre une île où Luke Skywalker s'est réfugié loin de monde et les immenses vaisseaux qui se combattent. Rey et Ben, deux faces de la force, la noiceur et la lumière, attirés l'un par l'autre. Et un bestiaire fantastique chiens, chevaux, vaches...Mais à la sauce futuriste! ... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2018

Three bilboards outside Ebbing, Missouri de Martin Mc Donagh

En rentrant chez elle, sur cette petite route de campagne, Mildred Hayes en voyant les trois énormes panneaux d'affichage inutilisés,  a une idée qu'elle met immédiatement en application : elle va y mettre des affiches concernant le meurtre et le viol de sa fille, qui a eu lieu il y a six mois, et pour lequel la police locale ne semble pas se démener outre mesure. Elle y met en cause le chef de la police, William Willoughby, qui est aimé de tous dans la petite ville perdue dans le Missouri, avec tout ce qui peut agiter un bourg... [Lire la suite]
Posté par zermo à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2018

La surface de réparation de Christophe Régin

Très bon film, qui, contrairement au titre, n'est pas concentré sur le terrain de foot, mais sur tout ce qui peut entourer un club de football. Ici, le FC Nantes, dont le centre de formation est célèbre. Et Frank, le personnage central, en sort de ce centre mais il n'est jamais passé pro, il a été éliminé, comme tant d'autres, car c'est un sport où il y a peu d'élus. Mais toute sa vie, c'est le club, il y est constamment, il aide à suivre les joueurs qui ont tendance à trop sortir, à draguer, à boire. Il donne des conseils aux... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2018

L'échange des princesses, de Marc Dugain

Visuellement, c'est un enchantement, la reconstitution de l'époque est magnifique. L'histoire est touchante et véridique, ce coup de génie de Philippe d'Orléans, pour éviter les guerres qui avaient laissé le pays dans un état de délabrement et de misère effroyables. Echanger des princesses entre la France et l'Espagne pour garantir la paix. Elles devinrent toutes deux reines, mais furent renvoyées dans leur pays respectif après la mort du mari espagnol.  On en sort avec une impression de malaise, tant la vision du monde est... [Lire la suite]
Posté par zermo à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Les heures sombres, de Joe Wright

Quel personnage historique est plus romantique que Winston Churchill? Toute sa vie pourrait faire l'objet d'une série ( c'est curieux qu'on n'y ait pas pensé encore..)  Le voilà en mai 1940, nommé premier ministre alors qu'il n'a pas le support du parlement, mais comme on ne voit que lui comme recours face à la menace allemande.... Alors que Chamberlain et Halifax voudraient lui voir signer la paix avec Hitler, il va se dresser contre les défaitistes et prendre les décisions qui vont mener l'Angleterre au combat. Acteurs... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

Santa et Cie de Alain Chabat

Le début du film, dans l'atelier du Père Noël, est un pur régal visuel! La fabrication des jouets par les lutins est pleine de couleurs, d'inventivité. Et puis les lutins tombent malades, et Santa Claus doit aller sur terre chercher de la vitamine C pour les guérir. Et là, il est confronté à la réalité du monde parisien! Il découvre ce qu'est l'argent, mais aussi, il découvre les enfants, car finalement, il ne les connaissait pas! Adopté par une famille, il va aller d'aventures en aventures, et finalement, il va guérir le lutins... [Lire la suite]
Posté par zermo à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]