19 avril 2015

C'est le printemps!

Premier bouquet de l'année. La glycine a pris l'érable d'assaut. Le cerisier de Maude s'éclate depuis que le budleia ne lui fait plus d'ombre. La renoncule est superbe.
Posté par zermo à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2015

Mathilde de l'Ecotais à Bercy

Drôles et lumineuses, les photographies de Mathilde de l'Ecotais illuminent les passages de Bercy Village. Miam Miam!
Posté par zermo à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2015

La Promesse d'une vie de Russell Crowe

Pour les Français, Galipoli, ça ne veut rien dire, à moins d'être historien, et encore! Pour les Britanniques, c'est un des évènements les plus importants de la première guerre mondiale. Des milliers de morts tant Turques que Britanniques, des morts inutiles, uniquement pour la conquête de territoires et le partage de l'empire ottoman. Mais ils y ont cru, pour la patrie, pour le devoir, pour le roi...C'est comme ça que Joshua Connor,  fermier australien, et comme l'indique le titre anglais, sourcier, capable de... [Lire la suite]
Posté par zermo à 20:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2015

Le jardin suspendu de Patrick White

Encore un livre posthume.. Deux enfants pendant la deuxième guerre mondiale vont se retrouver en Australie, pays de l'écrivain, parce que leurs parents veulent les mettre à l'abri de la guerre en Europe. Irene, de père grec et de mère australienne a une tante à Sydney, mais dans un premier temps, elle sera accueillie par Mme Bulpit, dans son immense maison dotée d'un jardin qui n'est pas entretenu, et donc un peu magique. En même temps qu'elle,  arrive Gilbert, qui a survécu au Blitz sur Londres. Tous deux ont vécu des drames... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2015

Au feu les pompiers!

Une usine en feu le long de l'A86... Des flammes énormes, une fumée que l'on voyait de loin, et des pompiers partout...
Posté par zermo à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2015

Degas à Giverny

  Une belle exposition qui montre tous les talents de Degas, dessin, peinture, pastel, sculpture. Depuis ses premiers croquis et ses copies de grands maîtres, jusqu'à ses paysages, que je n'avais jamais vus et qui sont magnifiques. Peu de monde dans l'exposition, à part des groupes d'enfants auquels on expliquait les tableaux. C'était charmant. Des tulipes, des tulipes dans les jardins du musée.
Posté par zermo à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2015

A l'aveuglette de Patricia Wentworth

Miles Clayton, après plusieurs années aux Etats Unis, revient à Londres pour tenter de découvrir les traces d'une jeune fille qui serait une riche héritière. Un soir de brouillard sur Londres, il rencontre une jeune fille terrorisée qui vient de s'enfuir de la maison où elle venait d'être employée, parce qu'elle a vu une scène terrifiante. Est-elle celle qu'il cherche? Ou bien est-ce la ravissante Kay, qui elle aussi, va être employée dans la sinistre maison? Sans compter qu'ils se connaissent depuis très longtemps. Qui pourrait... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2015

Séance du 13 avril 2015

Posté par zermo à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2015

La Bergère d'Ivry de Régine Deforges

Le dernier livre de Régine Deforges, posthume, et non terminé. Mais un régal! Victor Hugo est présent lorsque Honoré Ulbach assassine Aimée Millot, Bergère d'Ivry  sur les bords de la Bièvre, à une époque où l'on allait y déjeuner sur l'herbe. Le jugement du jeune homme et son exécution en place de Grève vont provoquer chez l'écrivain une réaction violente qui lui fera écrire "Le dernier jour d'un condamné" violent pamphlet contre la peine de mort. Mais au cours des rencontres avec des peintres ou des écrivains, il va aussi... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2015

Evariste de François-Henri Désérable

Evariste Galois? Un nom de rue? Un lycée? Une école? Un mathématicien mort à vingt ans dans un duel dont on ne connait pas l'autre protagoniste, ni la raison du duel... Une sorte d'étoile filante dont on sait peu de choses, à part que ses recherches n'ont été reconnues que bien longtemps après sa mort et qu'elles ont changé la vision des mathématiques. Mais même si on n'y connaît rien, et l'auteur l'avoue, il n'y connaît rien, on ne pourra qu'aimer ce livre qui nous emmène dans un tourbillon de sensations : l'impression de cotoyer... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]