06 février 2017

Séance du 06 février 2017

Posté par zermo à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2017

Moonlight de Barry Jenkins

Un film bouleversant, mais jamais larmoyant. L'histoire de cet enfant, puis adolescent, enfin homme, poussé dans les rues d'un Miami loin des belles maisons et des plages à touristes, avec pour seul horizon une mère qui se drogue et se prostitue pour payer sa drogue, et ne trouve pas sa place dans ce monde brutal. Dès l'enfance, il est en butte aux moqueries et au harcèlement des enfants de son âge, sauf son copain Kevin et un caïd de la drogue qui le prend sous son aile, avec sa femme, Theresa. A l'adolescence, les brimades... [Lire la suite]
Posté par zermo à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2017

Fantin Latour au musée du Luxembourg

Mon Dieu! Que l'humanité vue par Fantin Latour n'est pas gaie...et c'est un euphémisme. Pas un sourire, pas un oeil brillant, et des vêtements désespérément noirs. Le tout sur les murs quasiment sans lumière du musée, on pourrait y sombrer dans la dépression! Heureusement, il y a les fleurs qui elles, rayonnent, lumineuses, éclatantes. Les plus beaux bouquets du monde. Et il y a les dessins des autoportraits, saisissants, modernes. La collection des photos de nus est étonnante, et jette un regard nouveau sur les nus des... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

Westwood de Stella Gibbons

Ah! Si Jane Austen avait connu la deuxième guerre mondiale! Margaret vient habiter Highgate avec ses parents dans les derniers jours de la guerre, mais il y a encore le couvre feu, les bombardements et les carnets de rationnement. C'est d'ailleurs parce qu'elle trouve un de ces carnets, appartenant à une famille d'artistes habitant la grande maison de Westwood, qu'elle fait la connaissance de Gerard Challis, écrivain dramatique et bellâtre égocentrique, dont elle croit tomber amoureuse. Sa meilleure amie, Hilda, belle et... [Lire la suite]
Posté par zermo à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2017

Flamingo

Posté par zermo à 17:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 février 2017

Tous en scène de Garth Jennings

Euphorisant! Une BO d'enfer et une jolie histoire, celle d'un propriétaire de théâtre qui organise un concours de chant, découvre de vrais talents, voit son théâtre détruit, mais rebondit. Sans compter que la mise en scène est pleine de trouvailles et que les images sont belles. Pas besoin d'être un enfant pour sortir heureux.  
Posté par zermo à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2017

Bernard André ( A la Pittoresque) à la mairie de Neuilly sur Marne

Des marines magnifiques, hélas, sous verre dans un environnement plein de vitres et de lumières, donc, un peu gâchées. Mais un régal quand même. Une grande sensibilité jointe à une techique irréprochable.
Posté par zermo à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2017

Séance du premier février 2017

Je me suis offert une boîte de pastels, alors je les ai essayés aujourd'hui....il m'a fallu deux heures pour arriver à maîtriser un peu la chose...
Posté par zermo à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2017

Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste

Il a bien du talent, Lucien Jean-Baptiste. Déjà ses deux films précédents étaient de petits bijoux d'intelligence et d'ouverture. Là, il surfe sur les clichés du racisme blanc-noir, noir-blanc...Et c'est à la fois drôle, émouvant, et toujours plein de finesse. Un couple de noirs se voit attribuer un bébé blanc par l'ASE. Situation inédite, qui déplaît à l'assistante sociale ( formidable Zabou Breitman) qui a du mal à comprendre que des noirs puissent adopter un blanc, alors que des blancs qui adoptent un noir, ça ne la gêne pas! ... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2017

LA LA LAND de Damien Chazelle

On parle toujours de la magie du cinéma. Et pour une fois, on la touche du doigt, cette magie. Dès les premières images, on est emportés dans un tourbillon de musique, de danse, de couleurs. On pense beaucoup à Jacques Demy et à Michel Legrand, tant on sent que le cinéaste a biberonné à leurs films. Rien que les couleurs sur les murs font penser aux invraisemblables papiers peints des Parapluies de Cherbourg... Les robes, c'est comme les Demoiselles de Rochefort....Et les chorégraphies? Gene Kelly bien sûr! Mais grâce au ciel, ce... [Lire la suite]
Posté par zermo à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]