15 juin 2018

l'aquarelle du jour

Posté par zermo à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2018

L'honneur de Sartine de Jean-François Parot

Comment allons nous faire, maintenant que ce grand écrivain n'est plus là? Qui nous décrira le Paris du 18° siècle avec autant d'amour? Qui nous donnera de fabuleuses recettes à en saliver d'envie? Le tout dans un style superbe au service d'histoires et d'enquêtes passionnantes.   Je viens de relire "l'honneur de Sartine". 1780. Sartine est dans tous ses états, car un papier signé de lui et le compromettant dans une affaire avec les Anglais, alors qu'il est ministre de la marine de Louis XVI. Necker et la reine sont à ses... [Lire la suite]
Posté par zermo à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2018

Quelques Corot à Orsay

Posté par zermo à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2018

Campeones de Javier Fesser

Quel bonheur de voir un film sensible et intelligent! Marco, entraineur de basket ne va pas bien, alors, après avoir agressé son supérieur lors d'un match et but un peu trop ensuite, il se retrouve devant une juge qui le condamne à entrainer une équipe de handicapés.  Et la rencontre va être salutaire à tous, les basketteurs vont aller en finale du championnat et Marco va retrouver du travail et sa femme. On sort du film émus, et sans doute plus intelligents. A voir absolument.
Posté par zermo à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2018

La villa Max à Chelles

Posté par zermo à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

La muraille invisible de Henning Mankell

Wallander enquête sur plusieurs meurtres qui ont lieu à peu près en même temps. Ont-ils un rapport? C'est ce que le ou les meurtriers veulent lui faire croire? Mais c'est finalement dans les ordinateurs qu'il faudra trouver les réponses aux questions que les policiers se posent. Un portrait de la Suède qui change, des traditions qui disparaissent, et de la solitude du policier.
Posté par zermo à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2018

Je vais mieux de Jean Pierre Ameris

Architecte en perdition! A force de ne jamais s'exprimer, le personnage principal se crée un mal de dos violent. Il a beau faire des examens médicaux, il n'a rien. Jusqu'au jour où il décide de dire ce qu'il a à dire! Quelques jolies scènes, quelques moments bien vus dans les hôpitaux, on n'en sort pas mécontent, mais ce n'est pas le film du siècle.
Posté par zermo à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Folie folie au jardin

Le tilleul embaume.
Posté par zermo à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Obia de Colin Niel

La Guyane, c'est les fleuves, les orpailleurs, la misère, le bagne voilà les clichés habituels. Mais voilà un livre qui nous fait vivre en profondeur les méandres de la vie guyanaise, les trafics en tous genres, la guerre au Suriname vingt ans plus tôt, qui a amené les peuples à se réfugier en France, créant des déséquilibres dans un département qui n'était pas prévu pour une telle invasion, avec les racismes qui s'en sont suivis. Trois gendarmes mènent l'enquête sur un meurtre, avec chacun des motifs différents, et les morts... [Lire la suite]
Posté par zermo à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Demi soeurs de Saphia Azzeddine François-Régis Jeanne

Un feel good movie pas bête, on suit gentiment les aventures de ces trois jeunes femmes qui se découvrent un père commun, qu'elle n'ont jamais connu, mais leur a légué un immense appartement dans le 7° arrondissement. Bien sûr, la vraie famille tente de retrouver son bien, et elles apprennent la cohabitation, alors qu'elles sont très différentes. Pas le même milieu, pas la même religion, avec les à prioris qui vont avec, on sourit beaucoup. Un très agréable moment.
Posté par zermo à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]