06 août 2008

Kung Fu Panda

J'ai eu huit ans pendant une heure et demi.Les yeux écarquillés, le souffle suspendu, la bouche ouverte!Images magnifiques, poésie, burlesque, tendresse, tout y est!On s'identifie au gros nounours, balourd, gentil, boulimique...Pas de violence, le méchant est tellement beau, et agile qu'il n'a pas l'air vraiment méchant...Les scènes comiques sont aussi très tendres, on ne se moque pas, on comprend.Bref, on vit pendant la durée du film un grand moment de paix et d'amour!
Posté par zermo à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2008

Le jardin des derniers plaisirs de Lee Jackson

Roman policier britannique, comme d'habitude dans ce style, une ambiance victorienne pesante, avec tous les non dits, et les vices cachés d'une société qui recouvre tout d'une chappe de plomb.Sous les crimes en série se cache une "faute" qui fait d'une femme une criminelle, parce qu'un jour elle s'est laissée séduire et en plus, en dessous de sa condition.Bien fait, on ne le quitte plus dès lors qu'on l'a commencé.
Posté par zermo à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2008

le château de Sceaux

Château du XIX° siècle, planté sur sa colline, au milieu d'un immense parc.Jardins à la française, avec grand canal et allées rectilignes, mais aussi, avec des restes de constructions du XVIII°siècle, comme l'Orangerie et les écuries. Et aussi de jolies plate-bandes fleuries.
Posté par zermo à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2008

Carmontelle à Sceaux

On entre dans l'exposition comme en un jardin, dans des décors de théâtre représentant une allée de jardin, avec un effet de perspective qui mène au fond, au transparent de Carmontelle.En chemin, on croise des portraits faits par l'artiste, des dessins représentant de nombreux châteaux et jardins de la région parisienne, et l'on se prend à rêver à ce temps magique, suspendu, de cette fin du XVIII°siècle, où tout était possible, où toutes les idées naissaient dans un bouillonnement incroyable, où les jardins et les maisons étaient à... [Lire la suite]
Posté par zermo à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2008

Nos 18 ans

Enfin un film avec des adolescents qui n'est ni vulgaire, ni gnan gnan, et nous décrit une jeunesse que l'on a envie d'aimer.Et il s'agit d'amour, pas seulement l'amour entre jeunes, mais entre toutes les générations, avec un Michel Blanc tout en finesse et tendresse, une Bernadette Laffont toujours jeune et une bande de jeunes acteurs délicats et tendres.En toile de fond, le bac, ce qu'il représente, cette obsession, ce passage vers l'âge adulte. Quel plaisir de retrouver Venantino Venantini, le Pascal des Tontons Flingeurs, cette... [Lire la suite]
Posté par zermo à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2008

Canal de Briare

Posté par zermo à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2008

La Loire 2

Posté par zermo à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2008

La Loire

S'il est bien un fleuve béni des dieux, c'est la Loire. Où que l'on soit, on ne peut qu'être fasciné par sa langueur, par les bancs de sable au milieu l'été, par ses rives bordées de roseaux.Pas de bateaux sur ses eaux, la somptueuse est dangereuse, quelques barques de pêcheurs... Et partout, des canaux, dont le canal de Briare, dont j'avais tant de fois vu les photos du pont Canal que j'en rêvais. Ca y est, je l'ai vu! Quelle merveille! Cette architecture fin de 19°siècle a vraiment une allure incomparable.Et la Loire vu de si haut,... [Lire la suite]
Posté par zermo à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2008

Le premier jour du reste de ma vie

Quelle belle histoire, cette famille qui évolue sur une quinzaine d'années, avec l'impression de feuilleter leur album de famille, ce qui est  sous entendu dès le générique. Retours en arrière, moments de grâce, amour entre les  personnages. Et  dialogues précis, drôles et touchants.On passe du rire aux larmes, comme dans toutes les familles, de l'amertume  au bonheur.Et que dire des acteurs? Flamboyants, tous! que ce soit la jeune génération ou Zabou Breitman et Jacques Gamblin, qui est sans doute l'acteur le plus... [Lire la suite]
Posté par zermo à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2008

Un lieu incertain de Fred Vargas

On attend toujours le dernier Fred Vargas avec impatience, et on le dévore en quelques heures, pris dès le début par l'action, l'intrigue toujours à la limite de l'incroyable.. En fait, cette fois, on plonge dans l'incroyable pour de vrai! Vampires, vampires! Vendetta sur trois siècles! Mais on y croit, on suit Adamsberg sur ses chemins de traverse, et ses policiers que l'on retrouve avec plaisir, on est tout de suite dans l'ambiance comme si on retrouvait de vieilles pantoufles auxquelles on aurait été infidèles pendant des mois.... [Lire la suite]
Posté par zermo à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]